Le marché immobilier américain en pleine reprise

Le marché immobilier américain affiche depuis déjà quelques mois des résultats confirmant une reprise du secteur. Dans certaines villes américaines, cette reprise se reflète par l’effervescence de projets de construction, à l’image de New York et de Miami.

Victor Pagès, fondateur et dirigeant de My US Investment, cabinet de conseil en immobilier américain, propose dorénavant à ses clients français d’investir dans des opérations en VEFA (vente en état futur d’achèvement) à Miami et à New York.

Voir les opportunités d'investissement


Présent dans 10 villes aux Etats-Unis, le cabinet My US Investment étoffe ses services en se lançant dans l’immobilier neuf. Le cabinet vient de s’associer à un important promoteur américain dans le but de proposer à ses clients des opportunités adaptées aux investisseurs étrangers.

« Miami est une ville en pleine métamorphose, indique Victor Pagès. Touchée de plein fouet par la crise des subprimes avec pour conséquence une chute de 50% des prix de l’immobilier, la ville de Miami se reconstruit aujourd’hui grâce en partie à l’engouement des investisseurs étrangers. Quant à New York, la crise financière a amené une mutation des quartiers. Nous constatons beaucoup de réhabilitations d’immeubles et de transformations qui ouvrent ainsi à de nouvelles opportunités sur un marché immobilier qui était assez saturé ».

Miami : l’Eldorado des investisseurs étrangers

Vivant actuellement ce qu’on surnomme un « condo boom », la ville de Miami multiplie depuis trois ans ses projets de construction. Des programmes qui se regroupent pour une grande partie autour des zones de plage et qui affichent clairement un goût très prononcé pour le luxe, à l’instar de la Porsche Design Tower. Attirés par ce dynamisme, les investisseurs étrangers sont de plus en plus nombreux à prendre part aux programmes, de luxe ou non, en cours de construction.

« Les promoteurs immobiliers de Miami, à l’image de notre partenaire, développent ainsi des produits adaptés aux besoins des investisseurs étrangers, précise Victor Pagès. Souvent, les promoteurs réservent même une partie de leur opération en exclusivité aux investisseurs internationaux. Ce sera le cas sur plusieurs des programmes que nous proposons. Les biens étant acquis dans la majorité des cas en qualité de résidence secondaire, les promoteurs immobiliers développent ainsi des produits clés en main et entièrement meublées. Il faut compter en moyenne $200.000 pour un appartement et $600.000 pour une maison ».

Bien que les délais de construction soient assez courts, 2 mois pour une maison et 18 mois pour un appartement, les biens immobilier milieu de gamme à Miami correspondent au haut de gamme français, avec des équipements en domotique performants, dotés de hautes performances énergétiques, et incluant des garanties comme en France.

Voir les opportunités d'investissement

New York : un marché en mutation

La ville de New York offre peu de possibilités d’investissement dans l’immobilier neuf. Pourtant, depuis la crise financière, certains quartiers se transforment et laissent place à des projets de reconstruction et de réhabilitation.

« Nos partenaires locaux voient dans le Financial District des opportunités à saisir, indique Victor Pagès. Le quartier d’affaires se transforme peu à peu en quartier résidentiel grâce à des programmes de reconversion de bureaux en appartements. Quant au « vrai neuf », les opérations se concentrent autour de Central Park et sur Park Avenue. Des projets intéressants existent également à Brooklyn et dans le New Jersey ».

Encore une fois, l’achat dans le neuf à New York est à privilégier dans le cas de projets d’acquisition de résidence secondaire et non d’investissement locatif. En effet, tout comme à Miami, sur des immeubles de ce type, les règles de copropriété, assez lourdes, ne sont pas adaptées pour une utilisation des biens en location saisonnière.

Enfin, les modalités de financement d’un projet en VEFA pour un investisseur français restent les mêmes qu’un achat dans l’immobilier ancien. Cependant, il est important de retenir que le règlement se fait en plusieurs tranches : 10% à la signature de l’acte de vente, suivi de 2 à 3 tranches au fur et à mesure de l’avancement des travaux et enfin, la dernière tranche, entre 20 et 30 %, à régler lors de la livraison.

« Nous accompagnons nos clients de la recherche d’un bien à la livraison de celui-ci, précise Victor Pagès. Ce type d’opération est complexe à suivre à distance. De ce fait, notre équipe se charge des formalités administratives, assure le lien entre le promoteur et le client se rend sur place lors de la livraison ».


Voir les opportunités d'investissement

L'heure aux Etats Unis

Demande de contact

CAPTCHA

Immobilier Neuf

Immobilier Neuf

Annonces location neuf

Location Appartement Neuf

Publicité